Les compléments alimentaires peuvent faire beaucoup de bien s’ils sont utilisés correctement selon les besoins du corps. La prise de ce type d’aliment exige de la prudence et de la retenue concernant la quantité. Le choix reste difficile avec le grand nombre de compléments qui existe. Certes, comment choisir les compléments alimentaires pour préserver une bonne santé ?

 Un complément alimentaire : une composition spécifique pour des effets recherchés

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut savoir qu’un complément alimentaire est une substance comestible comme son nom l’indique. Ce type de nourriture a pour objectif de compléter l’alimentation en raison de ses apports nutritifs additionnels. Ce dernier peut également toucher le côté physiologique, mais pas uniquement le côté nutritif. Les compléments alimentaires naturels sont à consommer suivant des doses précises, accompagnés d’un mode de vie saine pour optimiser l’effet du régime. Le dosage est plutôt physiologique inversement aux médicaments qui sont prescrits suivant une mesure thérapeutique. Les suppléments alimentaires ne peuvent pas tous produire des effets thérapeutiques même si certains en possèdent contrairement aux médicaments, à consommer suivant une ordonnance définie. L’idéal pour compléter son alimentation est de se tourner vers les solutions naturelles. D’ailleurs, un catalogue détaillé de divers suppléments nutritionnels est consultable si vous cliquez ici. Ces derniers comprennent fréquemment des plantes, des vitamines, des acides gras et des acides aminés, des protéines, des oligo-éléments et d’autres substances à effets nutritionnels et physiologiques reconnus.

 Le pourquoi d’un complément alimentaire

Les compléments alimentaires sont recommandés pour amoindrir les risques de maladie et pour préserver un bon état de santé, surtout physiologique. Le fait de se sentir bien dans son corps est aussi un bienfait apporté par les suppléments nutritionnels. Ces derniers aident particulièrement les victimes de carences en nutriments ainsi que les personnes âgées à rester en forme. En effet, c’est une façon de se soigner naturellement sans devoir prendre des médicaments souvent issus de produits chimiques. L’efficacité des compléments touche leur meilleur niveau si le mode de vie est favorable à leur consommation. Une considération des activités du quotidien et du corps s’impose pour optimiser le régime alimentaire. De plus, les suppléments ne sont pas de simples aliments que l’on peut consommer sans modération. De la retenue et des prescriptions précises selon les résultats voulus régissent la consommation de ces compléments.  

 L’étiquetage : une importance capitale dans le choix des compléments alimentaires

Dans le choix d’un produit, se référer aux indications de l’étiquette est l’idéal pour connaitre à qui ce dernier est destiné. Entre autres, une étiquette doit indiquer : le type du produit qui devrait afficher « complément alimentaire », les nutriments qui constituent le produit et le pourcentage contenu ainsi que les indications à la consommation journalière. La composition d’un supplément comestible se réfère aux normes des apports journaliers recommandés (AJR) disposés par l’agence française de sécurité sanitaire (AFSSA). Mis à part ces éléments, l’étiquetage permet aussi de connaitre comment consommer le produit et la précaution d’emploi comme la dose limite, l’âge autorisé pour prendre le complément, l’alimentation qui devrait l’accompagner pour une efficacité optimale, etc. Ce sont des normes législatives imposées dans le but de protéger les consommateurs des produits toxiques étant donné la composition inappropriée de certains compléments nutritionnels. Les meilleures solutions naturelles sont présentes dans une liste de plantes et de nutriments éligible à la composition d’un accompagnement alimentaire. Toutefois, le dosage d’un produit dépend du consommateur. D’ailleurs, c’est une des raisons pourquoi le dosage est différent pour des compléments de même type, mais de compositions et de destinataires différents. Le pays originaire du produit est aussi un élément à vérifier dans l’étiquetage. Effectivement, les suppléments alimentaires provenant d’internet peuvent être originaires de tous les pays du monde. Il est donc crucial de porter une attention particulière sur la provenance du complément. Certains pays comme la France sont stricts sur les normes de composition des compléments alimentaires. Certes, d’autres pays comme les États-Unis sont plus souples sur la loi régissant la fabrication de ces produits. La vigilance est donc de rigueur pour les commandes en ligne et même pour les produits achetés dans diverses enseignes sportives.  

 D’autres critères pour optimiser le choix des compléments alimentaires

Concernant la composition des suppléments alimentaires, il se peut que tous les détails ne soient pas précisés en raison de l’insouciance de certaines sociétés. Or, c’est le plus souvent un signe que le produit contienne des composants dangereux pour la santé. Il est préférable de demander l’avis du médecin si ce cas de figure se présente. Pour un produit européen, il suffit de vérifier si les composants se trouvent sur la « liste positive »  disposée par la loi de ce continent. Les proportions de nutriments contenus dans les compléments alimentaires peuvent aussi être vérifiées en se référant aux apports journaliers recommandés ou AJR. Face à un produit issu du net, qui n’est conforme aux normes d’aucun pays, la vérification de la législation de la marque peut aider à mieux connaitre le mode d’emploi et la composition. En restant dans l’utilisation d’un supplément alimentaire, il faut savoir que le surdosage peut entrainer des effets néfastes pour l’organisme. Le respect des recommandations de consommation permet d’éviter ces mauvais effets. De plus, la consommation de plusieurs suppléments alimentaires à la fois est déconseillée étant donné que cela ne fait pas bon ménage comme l’association du fer et de la vitamine C.